Les multiples critères à considérer pour bien choisir son assurance automobile

S'assurer pour son véhicule est une obligation légale. Cependant, choisissez une police correspondant à vos besoins réels. En effet, les offres proposées par les compagnies d'assurances présentent des avantages et des garanties variés. Plusieurs critères doivent donc être pris en compte. 

Le profil du conducteur 

Ce critère constitue le premier élément à analyser pour calibrer son assurance auto. Le risque assurantiel varie en fonction : 

Cela peut vous intéresser : Quelles sont les différences entre une moto quotidienne et une moto de circuit

  • de l'âge ; 
  • du sexe ; 
  • de l'ancienneté du permis ; 
  • du comportement au volant. 

Les jeunes conducteurs ou ceux ayant déjà eu des accidents se verront proposer des tarifs plus élevés. De ce fait, déclarez avec précision vos caractéristiques personnelles pour bénéficier de l'offre la plus juste. Certains assureurs proposent également des réductions pour les seniors ou les conducteurs prudents. Vous trouverez d’autres informations sur cette page web.

L'état et l'âge du véhicule 

Le type de véhicule assuré est aussi déterminant pour le prix de l’assurance. Les voitures récentes ou haut de gamme engendrent des frais d'assurance plus élevés du fait d'un coût de réparation potentiellement supérieur. Il en va de même pour les véhicules trop anciens ou kilométrés, dont l'état nécessite une analyse au cas par cas. Certains assureurs proposent des bonus aux conducteurs de voitures moins polluantes comme les hybrides ou électriques. L'âge moyen du parc automobile doit aussi être considéré pour bénéficier des offres les plus adaptées.  

Sujet a lire : L'assurance habitation : 5 erreurs à éviter

Le niveau de garantie souhaité

Entre la formule minimum légale « au tiers » et l'assurance « tout risque », de nombreuses options intermédiaires couvrent plus ou moins de situations. Il convient de bien cerner ses besoins pour opter pour la formule équilibrée entre garanties et coût de la prime. Les jeunes conducteurs ou ceux utilisant leur véhicule professionnellement ont intérêt à souscrire un haut niveau de garantie. À l'inverse, un conducteur expérimenté se déplaçant peu peut se contenter d'un contrat basique. 

Les options complémentaires souhaitées

En plus du niveau de garantie, des options complémentaires permettent d'étoffer la couverture selon ses besoins. L'assistance juridique couvre les frais de défense en cas de litige routier. L'assurance des passagers garantit leur responsabilité civile. La garantie des nouvelles pièces de rechange après sinistre facilite la remise en état du véhicule. Certaines assurances proposent aussi des rabais pour la conduite accompagnée, l'installation de boîtiers anti-vols ou la location de véhicule de remplacement. 

Le montant de la franchise accepté

La franchise est la somme restant à charge de l'assuré en cas de sinistre. Plus elle est élevée, plus la prime d'assurance est basse. Il convient donc de déterminer son niveau de risque acceptable. Une franchise modérée conviendra à un conducteur urbain, tandis qu'un automobiliste routier peut opter pour une franchise plus haute avec risque financier moindre. Certains assureurs proposent aussi des franchises progressives, dont le montant diminue au fil des années sans sinistre. Dans tous les cas, demandez plusieurs devis et comparez-les afin de faire le meilleur choix.